L’animal peut-il faire l’objet d’un droit de rétention en cas d’impayé ?

Lorsqu'un professionnel rend un service à un consommateur, le paiement intervient dans la plupart des cas a posteriori. Dans une telle configuration, que se passe-t-il si le consommateur refuse de payer ? Pour protéger le créancier impayé, le Code civil lui arroge un droit de rétention (C. civ., art. 2286). En effet, "celui à qui la chose …